Accueil ::> Disciplines ::> Français ::> Classes de Mme Surplie ::> 3èmeB ::> Parole de lecteur : Inès El Moudden 3èmeB

Parole de lecteur : Inès El Moudden 3èmeB

dimanche 29 mars 2020, par Mme Surplie.

J’ai beaucoup aimé le livre Nos étoiles contraires. C’est un livre qui nous met au coeur d’un sujet que l’on ne connaît pas forcément tous : le cancer. C’est un livre très émouvant, très touchant où l’on ressent rapidement un attachement très particulier pour les deux protagonistes du livre, Hazel et Augustus. Lorsqu’on commence ce livre, on se sait plus s’arrêter, on ressent toujours l’envie de connaître la suite.

Le quotidien difficile d’Hazel et de ses parents qui doivent supporter le poids de la maladie nous fait nous rendre compte de la chance d’être en bonne santé. Les personnages évoquent la mort, ainsi que les conséquences que cela pourrait avoir autour d’eux : « J’ai l’impression d’être une grenade, maman. Je suis une grenade dégoupillée et, à un moment donné, je vais exploser. Alors j’aimerais autant limiter le nombre de victimes, OK ? »

De plus, malgré la forte présence de la maladie, ce livre partage à de nombreux moments, les instants joyeux de la vie, des instants de bonheur dans cette tempête du cancer. Ce livre évoque également les difficultés relationnelles que peuvent rencontrer les personnages à cause du cancer : « Mais comme j’avais été retirée de la vie scolaire depuis trois ans, je sentais un gouffre infranchissable se creuser entre nous ». Ainsi que le regard que les autres peuvent porter sur la maladie : « Je sentais les yeux des gens fixés sur nous et toutes les questions qui se devaient leur traverser l’esprit (...) ».

C’est un livre trépidant qui mélange tous les états d’âmes : l’angoisse, la joie, la douleur, l’amour... « Les gens s’habituent à la beauté, je ne me suis pas encore habitué à toi, a-t-il répliqué en souriant, j’ai rougi ». Une phrase représentant parfaitement la maladie d’Hazel, m’a particulièrement marquée : « Elle continue à prendre l’eau. Une bénédiction pour un désert, une malédiction pour un océan ».

Inès El Moudden 3èmeB

info portfolio

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0